AVRIL 2014 / ARTICLE

Le jeohunter est un appareil très populaire depuis quelques années, mais beaucoup d'utilisateurs ne retrouvent pas les performances annoncées dans les publicités. Voyons en détail quelles sont les capacités réelles de cet appareil.

UN DÉTECTEUR HYBRIDE, VRAIMENT ?

Le Jeohunter est présenté comme un appareil hybride, qui serait à la fois un détecteur de métal mais aussi un radar de sol. Ceci est absoluement impossible, car ce sont deux technologies complètement différentes qui ne peuvent en aucune manière être combinées dans un seul et même appareil. Un détecteur de métal ne va pouvoir ressentir que les métaux, alors qu'un radar de sol va permettre de voir tout ce que le sol contient à grande profondeur, puisqu'il va permettre de visualiser les différences de texture des différents matériaux contenus dans le sol (pierre, poterie, métal, cavités, eau). En réalité, le Jeohunter n'est qu'un détecteur de métal VLF. Il est donc incapable de sonder le sol pour voir ce qu'il contient.

De part sa grande sensibilité à la minéralisation du sol, il peut cependant repérer les cavités proches de la surface du sol, car les cavités sont ressenties par les détecteurs VLF comme une très forte minéralisation. Bien d'autres détecteurs VLF proposent aussi cette fonction de détection des cavités à faible profondeur, comme le White's TM 808, et ce pour un prix de vente 5 fois moins élevé que le Jeohunter.

LA PROFONDEUR DE DÉTECTION DU JEOHUNTER

Ses perfomances sont au final assez faibles. Elles ne dépasseront pas 2 mètres en terrain faiblement minéralisé pour un objet métallique de 80 centimètres de diamètre, ce qui est équivalent à un simple détecteur à induction pulsée avec cadre coûtant 2 fois moins cher que le Jeohunter. Ce dernier étant un VLF, il est très sensible à la minéralisation du sol, et perd donc beaucoup de puissance dès que les objets sont enterrés sur une zone fortement minéralisée. Hors les sites recélants des trésors antiques de l'époque romaine par exemple contiennent toujours un grand nombre de morceaux de poteries anciennes fortement minéralisées, ce qui explique que sur de tels sites le jeohunter sera dans l'incapacité de pénétrer le sol en profondeur. sur des endroits de ce type, ceux ou l'on est le plus suceptible de détecter des trésors, sa puissance pourra être réduite à moins d'1 mètre de profondeur.

Pire, toujours à cause de son extrême sensibilité à la minéralisation du sol, il pourra fréquement détecter une poterie ancienne comme si il s'agissait de métal précieux, vous obligant à creuser de nombreuses fois pour de simple morceaux de céramiques. Sa puissance n'a donc rien à voir avec celle d'un radar de sol.

VOIR LE CONTENU DU SOL AVEC UN JEOHUNTER ?

La encore, contrairement à un radar de sol, le jeohunter est incapable d'indiquer la forme des objets métalliques ou leur profondeur, et aucun détecteur de métal n'est capable de le faire. Son logiciel n'est qu'un gadget inutile destiné à justifier le prix très élevé de l'appareil, mais il n'apporte aucune information fiable et réelle. Il s'agit simplement d'une bibliothèque d'objets établis à l'avance. Pour avoir une estimation de la profondeur, c'est à l'opérateur d'indiquer au Jeohunter la taille estimé de l'objet métallique détecté, en se fiant à la force du signal provoqué par l'objet durant le scan. Hors comment estimer le volume d'un objet dont on ne sait rien ? La force du signal ne peut en aucun cas servir d'indication fiable. En effet, un objet métallique de taille moyenne proche de la surface donnera la même force de signal qu'un gros objet enterré en profondeur.

Ce n'est pas sérieux, et cela explique pourquoi de nombreux chercheurs de trésors ont été très déçus par les réelles possibilités du Jeohunter, qui sont au final bien éloignées des publicités proposées par les commerçants.

L'AVENIR DE LA DÉTECTION À GRANDE PROFONDEUR

Un nouveau type de geoscanner, le Geovizer, sera disponible à partir de septembre 2017. Cet appareil me semble très prometteur pour la détection de trésors et de cavités. Ce pourrait être l'appareil dont tous les chercheurs rêvent. En effet, Contrairement aux radars de sol actuels, ses performances ne seront pas réduites par l'humidité du terrain. Ne devant pas être trainé sur le sol, mais passé au dessus du sol, il sera utilisable sur tous les types de terrains, que ces derniers soient accidentés ou recouverts de pierres. Il devrait être capable de détecter des cibles métalliques d'un diamètre minimal de 15 centimètres, et sa portée maximale de détection sera de 3 mètres de profondeur. Si toutes ces caractéristiques se confirment, cela en fera un appareil révolutionaire pour la recherche des trésors. En septembre 2017, je dois aussi tester un nouveau type de détecteur de métal à grande profondeur qui pourrait lui aussi s'avérer révolutionnaire dans le domaine de la détection.

COMMENTAIRES
invité
31/05/2016 à 17h38

j'ai eu un jeohunter 3d il y a quelques années et je confirme ce que vous dites, les performances n'ont rien à voir avec celles d'un radars de sol. c'est un détecteur de métal qui coûte 4 fois plus cher que les autres!

invité
28/08/2016 à 22h41

Moi aussi j'ai été tres déçu par le jeohunter 3D, les performances réelles ne correspondent pas du tout à un radar de sol.

prospecteur
Admin
29/01/2017 à 09h17

et oui, mais malheureusement beaucoup de chercheurs de trésors se laissent influencer par des publicités trompeuses. jusqu'à aujourd'hui aucun détecteur grande profondeur ne donne satisfaction, mais j'ai de gros espoirs avec celui que je dois tester prochainement.

prospecteur
Admin
05/02/2017 à 11h06

de plus, j'ai eu des nouvelles du fabriquant du geovizer : il devrait être prêt en avril ou en mai 2017, j'ai hâte...

invité
06/02/2017 à 20h40

j'ai testé le jeohunter, pas convaincu du tout, c'est un simple détecteur de métal très sensible aux minéralisations du sol. j'ai hate de voir vos vidéos test du geovizer et de l'autre appareil dont vous parlez.

invité
02/05/2017 à 23h32

Je l'ai acheté du fouilleur, croyez moi, je n'est qu'un jojo chinois, ne jettez pas votre argents

CONTACT