AOUT 2013 / ARTICLE

C'est le problème majeur d'un détecteur de métaux vlf. cela correspond au masquage d'une cible non ferreuse par un ferreux. Si vous discriminer les ferreux, et qu'une monnaie se trouve très proche d'un ferreux, la monnaie sera elle aussi discriminée.

QUELLES SOLUTIONS ?

Plus la sélectivité de votre détecteur de métaux sera importante et plus vous limiterez ce phénomène, d'ou l'intérêt des détecteurs dont le niveau de réactivité est paramétrable, comme le deus du fabriquant français xp par exemple, car plus la réactivité est élevée, plus la sélectivité est élevée elle aussi. Le niveau de réactivité de la majorité des appareils est de 1 pour ceux qui sont peu réactifs et de 2 pour ceux considérés comme très réactifs. A titre de comparaison, la réactivité du deus peut-être augmentée jusqu'à 5, ce qui devient un atout prépondérant en terrain pollué de ferreux, et abaissée jusqu'à 0 en terrain propre. Il est important, dès que le terrain le permet, d'abaisser la réactivité, car plus cette dernière est basse, plus le détecteur perd en sélectivité mais en contre partie gagne en puissance.

Pour tester la sélectivité de leur appareil généralement les prospecteurs procèdent ainsi :

Ils placent à la surface du sol une cible métallique et un ferreux et mesurent jusqu'à quelle distance du ferreux leur détecteur ressent le métal comme un non ferreux. Ce n'est à mon avis pas la bonne solution car cela ne représente pas la situation actuelle de recherche :

Sur la plupart des sites intéressants, les monnaies de surface (0/10 cm) ont déjà été détecté. Les monnaies restant à trouver sont à 10 cm et plus de profondeur. Par contre les ferreux n'ayant eux jamais été ramassés, il en reste donc une multitude en surface. Le bon test, celui qui va coller à la situation réelle de détection, est le suivant :

Enterrez une petite monnaie à 10 cm de profondeur, et poser ensuite un ferreux à la surface du sol, à 10 cm de l'aplomb de la monnaie. Vous constaterez alors que votre détecteur de métaux la discrimine. Cela vous donnera une idée du nombre de monnaies « cachées » restant encore à détecter si l'on rajoute au problème du masquage des ferreux celui des fortes minéralisations, et cela démontre une fois de plus l'intérêt qu'il peut y avoir à enlever un peu de terre sur les signaux douteux lorsque l'on détecte sur un terrain à fort potentiel. Il est important de noter que le fait de réduire la vitesse de balayage durant la prospection vous permettra de réduire l'effet d'iron mask et donc de localiser des cibles métalliques non ferreuses plus près de métaux ferreux.

COMMENTAIRES
CONTACT