04 42 28 64 57 - 07 83 05 23 44
DÉTECTION D'OR
JANVIER 2015 / ARTICLE

La détection de l'or se divise en deux catégories, la recherche de trésors et la recherche de pépites d'or. Ces recherches, bien qu'ayant toutes les deux pour but la détection du même métal, répondent à des contraintes différentes, et nécessitent l'utilisation de détecteurs spécifiques.

RECHERCHE DE TRÉSOR EN FRANCE

Si vous soupçonnez la présence d'or caché sur votre propriété, vous pouvez contacter à cet effet notre équipe de recherche Trésors & Détection par mail sur tresor.detection@orange.fr ou par téléphone au 04 42 28 64 57 et 07 83 05 23 44. Nous sommes spécialisés depuis plusieurs dizaines d'années dans la détection de trésors composés de ce métal et nous nous déplaçons dans toute la France ainsi qu'en Belgique pour vous aider et vous conseiller dans vos recherches.

J'ai accepté quelques interview dans les médias, notamment à une émission radio de France Culture, pour présenté au grand public l'activité d'un chercheur de trésor.

ÉCOUTER MON INTERVENTION À L'ÉMISSION RADIO DE FRANCE CULTURE ›

DÉTECTER UN TRÉSOR AVEC UN RADAR DE SOL

Les authentiques radars de sol, aussi appelés georadars, permettent la détection des cibles métalliques et des cavités à des profondeurs inaccessibles aux autres systèmes de détection. mais attention, un géoradar ne s'utilise pas aussi simplement qu'un détecteur de métaux. En effet, il y a un certain nombre de contraintes à respecter. Le terrain doit être parfaitement sec, même en profondeur, car l'humidité contenu dans le sol provoque une baisse très importante de la profondeur de détection. Le terrain doit être parfaitement plat, et ne doit pas comporté de cailloux ou de rochers à sa surface, car avec un terrain accidenté il devient très difficile voir impossible de trainer le radar sur le sol, et de nombreux faux signaux apparaissent. Un georadar ne pourra détecter en profondeur que des objets d'un diamètre minimal de 30 centimètres, alors que de nombreux trésors ont un diamètre inférieur à 30 centimètres.

Ces contraintes expliquent pourquoi jusqu'à aujourd'hui les georadars n'ont pas donné de bons résultats en ce qui concerne la détection des trésors.

L'AVENIR DE LA DÉTECTION À GRANDE PROFONDEUR

Un nouveau type de géoradar, le Geovizer, est en finalisation de développement. Cet appareil me semble très prometteur pour la détection de trésors et de cavités, et devrait être disponible au cours de l'année 2017. Ce pourrait être l'appareil dont tous les chercheurs rêvent. En effet, Contrairement aux radars de sol actuels, ses performances ne seront pas réduites par l'humidité du terrain. Ne devant pas être trainé sur le sol, mais passé à plusieurs dizaines de centimètres au dessus du sol, il sera utilisable sur tous les types de terrains, que ces derniers soient accidentés ou recouverts de pierres. Il devrait être capable de détecter des cibles métalliques d'un diamètre minimal de 10 centimètres, et sa portée maximale de détection sera de 5 mètres de profondeur. Si toutes ces caractéristiques se confirment, cela en fera un appareil révolutionaire pour la recherche des trésors ainsi que des grosses pépites d'or natif. Durant l'année 2017, je dois aussi tester un nouveau type de détecteur de métal à grande profondeur qui pourrait lui aussi s'avérer révolutionnaire dans le domaine de la détection.

ATTENTION AUX FAUX RADARS DE SOL

Le Ground expert 2, de la marque DRS Electronics, est un détecteur à induction pulsée utilisant une tablette et un logiciel. Les performances en profondeur de détection sont bien inférieures à celle d'un radar de sol, puisqu'elles ne dépassent pas 2,5 mètres pour un objet de 80 centimètres de diamètre, et le logiciel ne permet pas d'avoir une vision du contenu du sol, puisque c'est un simple détecteur de métal.

Les Jeohunter 3D et Deephunter 3D de la marque Makro, ainsi que le Golden king de la marque Nokta, souvent appelés à tord radars hybrides, ne sont pas de vrais radars de sol mais de simples détecteurs de métaux VLF auquels a été ajouté un logiciel fonctionnant avec une bibliothèque d'objets prédéfinis à l'avance. Ils ne permettent pas une vision du contenu du sol. Ils proposent simplement une estimation très aléatoire de la profondeur de la cible détectée. Avec l'expérience on se rend vite compte que le logiciel n'apporte aucune information réelle et valable, et qu'il n'a donc aucune utilité. Les performances en profondeur de ce type d'appareils sont assez faibles. Elles ne dépassent pas 2 mètres pour un objet métallique de 80 centimètres de diamètre, car les détecteurs de métaux VLF sont très sensibles à la minéralisation du sol.

Les modèles Exp 4500, Exp 5000 et Exp 6000 de la marque OKM, les modèles Proradar X1, Proradar X2, Proradar X3, Proradar X4 et Proradar X5 de la marque DRS Electronics, ainsi que les modèles 3D pointer, Discovery +, Double magnum +, Imager xl 16, Pioneer et Runabout + de la marque Accurate Locators, bien que vendus comme étant des radars de sol, ne sont en réalité que de simples magnétomètres. Ils permettent uniquement la détection des grandes cavités et des métaux ferreux de grand diamètre, mais ils ne permettent pas de détecter la présence de métaux non ferreux, comme l'or, l'argent et le cuivre. En effet, un magnétomètre mesure les variations du champ magnétique terrestre, et seul les métaux ferreux peuvent provoquer une variation de ce dernier. Il va sans dire qu'en utilisant un magnétomètre, même sur un terrain très riche vous ne trouverez jamais de trésor!

LA DÉTECTION DE L'OR À DISTANCE

Un mot sur les soit-disant détecteurs d'or à grande distance, comme l'OKM bionic X4 ou encore les Mineoro F80 et F90. Il va sans dire que ce sont des arnaques grossières, qui ne reposent sur aucun principe scientifique. Dès que dans les caractéristiques techniques d'un appareil vous lisez "longue distance" ou "long range locator" (longue distance en anglais), vous pouvez être sur que l'appareil ne fonctionnera pas.

RECHERCHE DE L'OR NATIF AU DÉTECTEUR

Un détecteur de métaux peut localiser une pépite d'or natif à plusieurs dizaines de centimètres dans le sol, voir jusqu'à un mètre suivant la taille de cette dernière. En effet, plus le diamètre de la cible métallique augmente, plus la profondeur de détection est importante. Cependant, pour obtenir de bons résultats, il faut étudier le terrain, et notamment son degré de minéralisation. Si le degré de minéralisation est faible, un détecteur d'or VLF pourra être utilisé, mais si degré de minéralisation est élevé (présence de magnétite et d'oxyde de fer), ce qui est le cas sur la majorité des terrains aurifères, il vaudra bien mieux utiliser un induction pulsée.

LES VLF

Les meilleurs VLF pour la recherche d'or sont les appareils fonctionnant à hautes fréquences et équipés d'une tête de détection double D. Les principaux modèles sont le XP deus gold prospecting et l'at gold de Garrett. Ces détecteurs peuvent être utilisés dans le cadre de la recherche d'or natif, à la condition que le terrain ne soit pas trop fortement minéralisé. Si le terrain est fortement minéralisé, et c'est bien souvent le cas en ce qui concerne les terrains aurifères, ils donneront des performances bien plus faibles que celles des appareils à induction pulsée. Pour détecter avec un VLF mieux vaut utiliser une tête de détection wide scan plutôt qu'une tête de détection concentrique, car la wide scan est un peu moins sensible aux effets de sol. La concetrique est composée de deux bobines qui ne chevauchent pas, tandis que la wide scan est composée de deux bobines qui se chevauchent sur une petite surface.

schéma des têtes de détection › reproduit avec autorisation de l'auteur Didier Audinot du livre optimisez votre détecteur, ISBN numéro 2-907350-00-5.

LES INDUCTIONS PULSÉES

Ils sont, par rapport aux VLF, bien moins sensibles à la minéralisation du sol. Lorsque le terrain aurifère est très fortement minéralisé, seuls les appareils à induction pulsée permettront de détecter des pépites d'or natif en profondeur. Les modèles les plus utilisés sont produits par la marque Minelab, il s'agit des gpx 4500, des gpx 5000 et gpz 7000. Ce sont ces modèles de détecteurs de métaux qui proposent les meilleures performances en profondeur de détection. Cependant, ils coutent malheureusement très chers. Une bonne alternative reste l'achat du Garrett ATX. C'est lui aussi un induction pulsée, et ses performances sont pratiquement aussi bonnes que celles des Minelab, tout en ayant un prix de vente bien moins élevé.

RECHERCHE DE L'OR NATIF À GRANDE PROFONDEUR

Comme nous l'avons vu plus haut, avec les détecteurs, les performances maximales pour une grosse pépite ne dépasseront pas un mètre. hors sur les terrains aurifères, de grosses pépites se trouvent souvent à plusieurs mètres de profondeur. La seule solution pour localiser ces pépites serait l'utilisation d'un georadar, mais à cause de leurs contraintes d'utilisation ce n'est pas possible. Comme pour la détection des trésors, le Geovizer ainsi que le détecteur que je dois tester durant l'année 2017 devrait révolutionner la recherche des grosses pépites d'or à grande profondeur.

COMMENTAIRES
invité
05/02/2017 à 13h30

bonjour, quand serait-il pour le G² en terre aurifère en Australie?

prospecteur
Admin
05/02/2017 à 16h43

ce ne sera pas l'idéal, car comme vous le savez les terrains aurifères, notamment en australie, sont très fortement minéralisés, et le g2 étant un vlf, il donnera des nombreux faux signaux sur les minéralisations. mieux vaudrait un pi type garrett atx ou minelab gpx , mais c'est plus le même prix.

prospecteur
detection26
09/02/2017 à 21h20

avez-vous plus d'infos sur la disponibilité du geovizer, car je suis très intéressé par cet appareil ?

prospecteur
Admin
09/02/2017 à 22h25

Non pas encore d'infos, le fabriquant m'a juste dit qu'il devrait être présenté officiellement en avril.

invité
11/02/2017 à 16h27

Bonjour, merci beaucoup pour les explications. J'avoue que je me perds dedans car je suis un débutant et je voudrais bien faire un bon choix par rapport à mon 1er détecteur. Sachant que je compte faire ma recherche de trésors (or, argent, bronze) enfouis à des profondeurs qui peuvent aller jusqu'à 2 mètres dans un sol sec situé au pays du Maghreb, quel serait le détecteur idéal ? merci d'avance pour votre aide.

prospecteur
Admin
11/02/2017 à 18h54

comme je le dis plus haut, si le terrain est bien plat et que vous n'espérez pas détecter à plus de 2 mètres de profondeur, un induction pulsée avec cadre de 1 mètre de coté fera l'affaire, mais si le terrain est accidenté (montagne, pierres, pente) alors actuellement il n'y a rien de valable. mon conseil c'est d'attendre quelques mois, car j'ai bon espoir que durant cette année les choses évoluent...

invité
10/03/2017 à 21h58

ce n est pas la peine de se venter que vous allez dans toute la france si c'est pour ne pas répondre!!!

invité
13/03/2017 à 20h22

Quel est la machine idéal pour chercher sur du terrain sec et en profondeur Merci

CONTACT

COORDONNÉES

04 42 28 64 57 - 07 83 05 23 44 tresor.detection@orange.fr

NOUS SUIVRE