prospection RETOUR ACCUEIL BOUTIQUE DETECTION CONSEILS POUR DEBUTER
chaine youtube
page google plus
CONTACT
prospecteur
pièce de monnaie médiévale en or

Choisir son premier appareil

Pour débuter en détection, il n'est pas nécessaire d'investir un budget trop important. Un budget comprit entre 140 et 200 euros représente cependant le minimum pour acquérir un appareil efficace proposant des performances sérieuses, comme le garrett ace 250 par exemple. Pour ceux qui ont un budget serré, n'hésitez pas à acheter un détecteur de métaux d'occasion. Les appareils mi-de-gamme des grandes marques (xp, garrett, tesoro, minelab) proposent déjà d'excellentes performances très largement suffisantes, comme les Tesoro silver sabre pro et Tesoro cibola, l'adx 150 d'Xp ou encore le Garrett euroace. Les appareils haut-de-gamme proposent bien évidement des performances accrues, que ce soit en terme de puissance ou de sélectivité, notamment le deus, le gold maxx power et le gmaxx 2 du fabriquant français XP, le Minelab xterra 705 et le Garrett at pro, mais ce sont des appareils plus spécifiques qui demandent une maitrise plus importante au niveau des réglages. Il vaut mieux attendre d'avoir un peu d'expérience pour commencer à détecter avec ce type de détecteur de métaux. Les prospecteurs qui envisagent de détecter principalement sur les plages devront, du fait de la minéralisation particulière due à la salinité de l'eau de mer, se tourner vers un Minelab de type FBS ou BBS, comme le sovereign gt, l'explorer, l'excalibur ou le safari.

Ou acheter un détecteur?

Plusieurs boutiques sont disponibles en France et sur internet, avec les haut et les bas que cela implique. Chez detecteur-de-metaux.com, nous avons choisis de nous unir à la boutique King Détection car elle est de très loin l'une des plus honnêtes et des plus sympas sur la place. Elle dispose d'un magasin physique en seine et marne et d'une boutique en ligne, avec paiement sécurisé et envoi sous 24h. Les vendeurs interviennent régulièrement sur le forum et sont donc très facilement joignables, soit par MP, soit par téléphone au 01 64 07 43 66. Ce magasin ouvert il y a quelques mois est en train de devenir l'une des boutiques les plus visitées, notamment du fait du bouche à oreille et de la satisfaction de ses clients. N'hésitez pas à vous rendre en magasin ou à visiter leur e-boutique! Attention : Nous vous déconseillons vivement d'acheter votre détecteur sur les sites tels que ebay, le bon coin et amazon car ces vendeurs n'assurent aucun SAV malgré ce qu'ils peuvent laisser penser. En cas de panne, ils vous réorienteront vers le constructeur et se laveront les mains de votre soucis. Ne vous laissez pas duper par ces créneaux de vente car beaucoup l'ont regretté.

Le détecteur de métaux vlf

Les VLF permettent de détecter les métaux facilement. Ils représentent la majeure partie des appareils utilisés actuellement dans le cadre de la détection de loisir. Ils utilisent des fréquences inférieures à 100 KHZ, d'ou le nom anglais de very low frequency. Ils permettent en théorie de déterminer parfaitement la nature du métal détecté (cette discrimination n'est en réalité fiable qu'en l'absence de forte minéralisation comme nous le verrons dans le chapitre intitulé discrimination). La fréquence de l'appareil revêt une grande importance:

-Un détecteur de métaux basse fréquence sera plus sensible aux grosses monnaies et aux objets métalliques, et plus à son aise pour détecter en terrain faiblement pollué de petits ferreux.

-Une haute fréquence sera plus sensible aux petites monnaies et plus performant en terrain pollué de petits ferreux, ainsi qu'en terrain aéré comme les labours.

-Une très haute fréquence sera utilisée uniquement pour la recherche de cibles métalliques minuscules comme les pépites d'or. Il sera très sensible aux effets de sol.

Certains appareils utilisent le système FBS. Ils sont très performants pour prospecter sur le sable mouillé des plages qui se révèle souvent très fortement minéralisé. En effet le système FBS se sert de plusieurs fréquences simultanées (17 pour le Sovereign et 100 pour l'explorer) et utilise la fréquence la plus adaptée en fonction de la nature du sol. Si vous souhaitez détecter sous l'eau, vous devrez alors acheter des appareils sous-marins type fisher CZ20 (VLF classique) ou minelab excalibur (FBS) qui vous permettront de plonger jusqu'à une profondeur d'environ 80 mètres.

Le détecteur de métaux à induction pulsée

Un induction pulsée sera très performant pour détecter à grande profondeur. La grande force d'un détecteur de métaux à induction pulsée est sa grande puissance et surtout le fait qu'il ne perd pas de performance en terrain fortement minéralisé. C'est sur ce type de terrain que la différence va se faire sentir avec un VLF. Le gros désavantage est qu'il ne dispose pas d'une discrimination des petits ferreux, présents en très grand nombre dans les endroits anciennement occupés par l'homme. Vous serez condamné sur ce type de terrain à tous les détecter, ce qui deviendra rapidement très fastidieux. Ils sont donc principalement utilisés avec une très grosse tête de détection (cadre de 1m X 1m) qui les rendra insensibles aux petites masses métalliques inférieures à 10 cm X 10 cm et très performants pour détecter les métaux volumineux. Ces appareils sont donc en priorité destinés à la recherche d'une grosse masse métallique dans un secteur relativement restreint. Il faut de plus que le terrain soit assez plat et sans trop de végétation, car le cadre doit toujours se trouver à la même distance du sol sous peine de faux signaux. Les publicités des fabriquants pourraient vous faire croire à l'existence d'une discrimination des ferreux, ce qui est faux. En réalité certains détecteurs de métaux pi sont équipés d'un magnétomètre installé dans la tête de détection, ce qui permet uniquement d'identifier les très gros ferreux dans les 50 premiers centimètres. Un induction pulsée se révèle aussi particulièrement intéressants pour détecter des métaux sur le sable mouillé des plages. Il permet d'atteindre des performances inaccessibles à un VLF et ne sera pas gêné par les petits ferreux car ces derniers auront en grande partie été éliminés par l'action corrosive du sel. le modèle le plus intéressant pour la détection des métaux sur les plages est le Minelab GPX 5000.

Les astuces du détectoriste

Le type de terrain sur lequel s'effectue la recherche va déterminer la façon dont il faut utiliser son détecteur de métaux. Si le terrain est ce qu'on appelle un terrain propre, c'est à dire un terrain sans petits ferreux et sans fortes minéralisations, il ne faudra pas hésiter à utiliser la sensibilité maximale.
Si le terrain est difficile (fortes minéralisations et petits ferreux), il faudra au contraire réduire la sensibilité de l'appareil, car paradoxalement cela vous permettra de trouver plus de cibles métalliques en réduisant le phénomène d'iron mask.
Prospectez toujours avec un casque, cela ne vous fera pas gagner de puissance en soi mais sans casque vous risqueriez de rater à cause des bruits extérieurs comme le vent des petits sons, qui se révèlent souvent cacher les meilleures cibles métalliques. De plus, vous augmenterez énormément la durée de vie de vos piles. Quand vous en avez l'occasion, n'hésitez pas à discuter avec les vieux agriculteurs de votre commune, vous obtiendrez des informations de première main absentes des ouvrages historiques. Généralement ce sont eux qui connaissent le mieux l'histoire de leur commune. Parlez-leur de toutes les utilisations qui peuvent être faites des détecteurs de métaux, notamment la recherche de pièces de machines agricoles. En leur rendant service, vous obtiendrez facilement les autorisations pour détecter et vous vous ferez connaitre des autres agriculteurs.

Comment débuter en détection

La prospection des métaux est un loisir qui consiste à rechercher des objets métalliques. Si les découvertes de trésors sont bien réelles, elles ne concernent que quelques prospecteurs chanceux. La majorité des recherches se soldent par la découverte de quelques monnaies et objets de faible valeur, et aussi d'un grand nombre de déchets métalliques.

Ou peut-on pratiquer la détection ?

Le minimum est d'obtenir une autorisation du propriétaire du terrain et bien sur d'éviter de prospecter sur les sites archéologiques. En cas de prospection sur un site archéologique, le prospecteur doit avant tout obtenir une autorisation préfectorale. Cet autorisation préfectoral ne concernent pas la majorité des prospecteurs qui ne recherchent pas d'objets à caractère archéologique.